Accueil

samedi 19 octobre 2013

Exclusif : Révélations sur la vidéo « Lounès Matoub et l’autonomie de la Kabylie » | Actualité | D.N.Kabylie

Exclusif : Révélations sur la vidéo « Lounès Matoub et l’autonomie de la Kabylie »

18 OCTOBRE 2013 12:00VUE: 636

Quelle belle et magnifique vidéo qui circule actuellement sur le net, de notre barde Lounès MATOUB! Une vidéo inédite ou le poète kabyle Lounès MATOUB prend position pour une décentralisation de la Kabylie, Lounes a été très loin dans ses positions en prônant comme projet de société « une république de Kabylie ».  Un projet et solution politique développés par le même génie Lounès MATOUB dans une émission diffusée par Arte en 1995.   Cette vidéo a suscitée beaucoup de polémiques sur le net et les réseaux sociaux.
Joints par téléphone, des proches à Lounès nous ont confirmé la véracité de la vidéo. Il s’agit bel et bien d’un gala organisé au Zenith de Paris le 17 janvier 1997, un gala de solidarité pour sauver l’ACB, Association de Culture Berbère. Le gala a eu comme slogan « les étoiles aux Zénith » et il a vu la participation des ténors de la chanson kabyle à l’image de Cherif Kheddam, Kamal Hemadi et la participation miraculeuse de Lounès MATOUB, à l’époque hospitalisé à Paris atteint de la Tuberculose, mais il a pris part au gala « contre avis médicale,  il avait le jour même une fièvre à 40° », nous a précisé son médecin joint par téléphone.
« A cette époque il commençait à prendre ses distances vis à vis du RCD , il se méfiait d’eux, juste après il avait sorti   »au nom de tous les miens » et il a décidé de rentrer au pays, dès son arrivé il avait chassé les gens du RCD de chez lui (personnes armées), quelques jours après Ait Hamouda se présente à la maison du chanteur le 23 avril1997 avec une trentaine de civils armés et il avait demandé à Lounès de les accompagner à Takhoukht, ou  le passage  » d’un groupe terroriste » a était signalé, Lounès avait refusé de les accompagner, une heure après les patriotes d’Ait Mahmoud reviennent au village en laissant derrière eux deux personnes blessés qui ont été achevé par la suite, la gendarmerie de Beni Douala avait reçu un ordre de repli de la part d’Ait Hamouda, selon les témoignages de l’époque, Chennane Ali et Bouhanik sont assassiné dans ce traquenard, je vous invite à vérifier auprès des citoyens de Beni douala ces informations »,  raconte  Malika, la sœur légitime à Lounès MATOUB,  pour DNK.
Une chose est sûre, nous confirmons l’attachement de notre symbole à sa culture et son identité qu’il revendique loin des considérations politiciennes même au péril de sa vie, comme cet enregistrement audio de Lounès MATOUB dans le maquis avec le groupe du GIA, que nous publieront prochainement, ou il défend sa langue et sa culture Kabyle en toute fierté devant les sanguinaires terroristes du GIA.
Mohand.A.B, pour DNKabylie.com

Aucun commentaire: