Accueil

vendredi 25 avril 2014

Le sordide coup du Wali de Tizi Wezzu contre les supporteurs de la JSK | Tamurt.info - Votre lien avec la Kabylie

Tizi Wezzu
Nous avons pu confirmer que la part du lion du quota de tickets réservés à la JSK sera distribuée à des policiers en civil, qui auront la tache de brandir des banderoles à l’effigie du petit nain d’Oujda. Celui-ci sera présent au stade sur son fauteuil roulant. Ces faux supporteurs de la JSK auront à chanter des chants à la gloire du nain dictateur, Bouteflika, pour soi-disant narguer le Peuple kabyle qui le vomit à mort. Le peu de tickets restant va être distribués à une bande de délinquants connus à Tizi Ouzou.
25/04/2014 - 21:58 mis a jour le 25/04/2014 - 21:58 par Amenay A
Le wali de Tizi Wezzu, Abdelkader Bouazghi, représentant de l’administration coloniale algérienne, s’est illustré encore une fois par une manœuvre des plus sordides. Apres avoir donné l’ordre à la police coloniale de Abdelghani Hamel de massacrer les marcheurs du 20 avril dernier, ce wali s’attaque cette fois-ci, au symbole phare du Peuple kabyle, la JSK. Abdelkader Bouazghi a opéré une véritable opération hold-up contre les supporteurs de la JSK pour les priver d’assister à la finale de la coupe d’Algérie.
Une finale qui aura lieu le 1er mai prochain à Blida. Une opération de vole vraiment spectaculaire, unique dans les annales de l’histoire du football. Ce wali ripoux, qui, faut-il le noter au passage est un militaire, n’a pas trouvé meilleure solution pour priver les milliers de fans de la JSK de faire le déplacement à Blida pour supporter leur équipe favorite, que d’acheter les 11 000 tickets d’entrées au stade, et les distribuer comme bon que lui semble. En fait, pas tout a fait comme il bon lui semble, mais dicté par les bons usages des dictatures les plus fermées.
Ainsi donc, ce Wali a convoqué le président du club, Mohamed Cherif Hannachi, qui n’est autre qu’un des petits mafieux et larbins locaux , entre les mains de l’administration coloniale algérienne, et le DJS pour parfaire leur plan machiavélique envers les supporteurs de la JSK.
La presse algérienne est mise à contribution pour distiller « La bonne nouvelle » pour ceux qui veulent encore les croire. Le président de la JSK, s’exprimant dans un langage ridicule déclare que cette action est une « récompense, pour les supporteurs de la JSK ». Qui peut bien les croire ? Les supporteurs désirant partir à Blida sont invités à s’inscrire dans les maisons de jeunes pour être sélectionnés, mais cette démarche n’est que de la poudre aux yeux. « Aucun vrai supporteur ne mettra les pieds au stade Tchaker » nous confirme un cadre à la DSJ de Tizi Wezzu.
Nous avons pu confirmer que la part du lion du quota de tickets réservés à la JSK sera distribuée à des policiers en civil, qui auront la tache de brandir des banderoles à l’effigie du petit nain d’Oujda. Celui-ci sera présent au stade sur son fauteuil roulant. Ces faux supporteurs de la JSK auront à chanter des chants à la gloire du nain dictateur, Bouteflika, pour soi-disant narguer le Peuple kabyle qui le vomit à mort. Le peu de tickets restant va être distribués à une bande de délinquants connus à Tizi Ouzou. Ceux-là même employé par Ould Ali El Hadi durant la campagne électorale, et c’est également les mêmes délinquants et minables qu’emploie Hannachi pour accomplir les sales besognes à Tizi Wezzu.
Ainsi donc, les vrais supporteurs de la JSK seront privés d’assister à la finale pour supporter leur équipe favorite. Il faut noter aussi que les supporteurs de la JSK, aussi nombreux dans les autres coins de la Kabylie, tel Bgayet, Tuvirett, Boumerdès, et autres seront tous renvoyés, tout comme ceux de Tizi Wezzu. C’est ainsi que le veut Abdelkader Bouazghi, le wali militaire de Tizi Wezzu, avec sa bande de mafieux locaux, et cela pour faire plaisir à leur grand maître, le petit dictateur Bouteflika qui ne se gène nullement d’afficher sa haine et son racisme le plus ignoble envers le Peuple Kabyle.
Amenay A

Aucun commentaire: