Accueil

lundi 12 mai 2014

I3ezzugen (Azazga) : une délagation du MAK se rend à la ville parée de drapeaux amazighs


_CS_SANS_GLOSSAIRE
12/05/2014 - 01:15 par SIWEL - Agence kabyle d'information
I3EZZUGEN (SIWEL) — Pour préparer la ville à la double commémoration du printemps amazigh et du printemps noir, les habitants d’I3ezzugen ( Azazga) avaient pris la magnifique initiative de parer la commune de Tizi-Uccen avec des immenses drapeaux amazighs qui retombaient sur toutes les façades des immeubles et des centaines de fanions frappées aux couleurs amazighs accrochés tout le long des rues. Afin de saluer cette belle initiative et en remercier les auteurs, une délégation du MAK, composée de deux membres de sa direction, son président Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem, secrétaire national aux relations extérieures, s’est rendue, hier, dimanche 11 mai, à I3ezzugen
I3ezzugen (Azazga) : une délagation du MAK se rend à la ville parée de drapeaux amazighs
Les deux responsables du MAK sont allés à la rencontre des habitants d’I3ezzugen. Ils y ont reçu un accueil chaleureux et plusieurs jeunes kabyles d’I3ezzugen sont venus leur annoncer qu’ils souhaitaient mettre en place prochainement une section MAK dans cette localité kabyle qui s’était distinguée lors de ce 20 avril en parant tous les immeubles de Tizi-Uccen d’immenses drapeaux amazighs. Les initiateurs de cette magnifique parade aux couleurs amazighs ont tenu à préciser que l’achat et la confection des immenses drapeaux ont été réalisé avec le concours de la population qui y a participé activement. 

Au cours des discussions qui ont eu lieu entre les responsables du MAK et le groupe de citoyens d’I3ezzugen, un certain nombre d’activité ont été retenues dont celle de redonner la place qui revient à Arezki Lvachir au sein de son peuple. Pour rappel, Arezki Lvachir est un célèbre rebelle et justicier kabyle qui s’attaqua durant plus de 15 aux administrateurs coloniaux après la conquête de la Kabylie en 1857 et qui fut guillotiné par la France coloniale avec son compagnon Abdoun à Azazga, le 14 mai 1895.

maa,

SIWEL

Aucun commentaire: