Accueil

vendredi 13 juin 2014

Intégrisme, Obscurantisme et charlatanisme à l’assaut de la Kabylie

Kabylie
Et tandis que les « élus » locaux du FFS et RCD palabrent sur le développement de la wilaya en zyeutant quotidiennement cette insulte publique à la culture du peuple kabyle, leurs directions respectives organisent au Mazafran une conférence avec les chefs intégristes nationaux pour discuter de l’avenir du pays.
13/06/2014 - 13:39 mis a jour le 13/06/2014 - 13:39 par AIT MEGDOUL LAMARA
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Le laissez-passer général accordé à l’islamisme par Bouteflika depuis 15 ans, après avoir mis sous coupe réglée toutes les régions arabophones de l’Algérie est en ce moment même encouragé par l’état et ses démembrements administratifs à infliger la même soumission à la Kabylie et son peuple.
Tandis que chaque vendredi, des hordes d’intégristes venues d’Alger, de Boumerdès, de Blida, de Médéa et même Chlef se donnent rendez-vous pour venir « prier » dans un village donné dans l’esprit des conquêtes d’antan ; dans les villes, une activité commerciale de charlatanisme qui se revendique ouvertement de la charia prolifère au su et au vu de tout le monde.
L’enseigne que représente la photo ci-dessus ne se trouve pas dans un village perdu de la Kabylie.
Elle trône depuis quelques années sur la clôture de la cité Million de Tizi Ouzou (en référence au million de chahids de la révolution). Il faut savoir que ladite cité est mitoyenne du siège de la Wilaya et juste en face du siège de l’APW de Tizi Ouzou.
Il est donc notoire que tous les agents, directeurs d’exécutif, préfet, sous-préfets et notamment les valeureux élus de l’APW la voient à chaque navette quotidienne qui les mène dans leurs bureaux.
Les citoyens se demandent si le boutiquier de cette « rokia » détient un registre de commerce ou une licence d’exploitation délivrée par la direction du commerce de Tizi Ouzou.
Ils se demandent aussi si les services du fisc local, si prompts à harceler les honnêtes commerçants, ont contrôlé cette boutique de messe noire qui nargue le simple bon sens.
Depuis des années, grâce à l’instrumentalisation des services centraux de l’état, la bienveillance des services de wilayas, la permissivité de la police et de la gendarmerie et la lâcheté des élus, l’espace public kabyle est livré à l’obscurantisme le plus crasse et le plus agressif.
Et tandis que les « élus » locaux du FFS et RCD palabrent sur le développement de la wilaya en zyeutant quotidiennement cette insulte publique à la culture du peuple kabyle, leurs directions respectives organisent au Mazafran une conférence avec les chefs intégristes nationaux pour discuter de l’avenir du pays.
Et pendant ce temps, Amara Benyounès, le ministre du Commerce algérien par contumace s’échine à faire adhérer l’Algérie à … l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Vaste programme !
AIT MEGDOUL LAMARA

Aucun commentaire: