Accueil

mardi 9 septembre 2014

Bientôt une rue au nom de Slimane Azem | Tamurt.info

Une première pour ce chanteur poussé à l’exil
Le maître de la chanson Kabyle, Slimane Azem, aura une rue qui portera bientôt son nom à Paris. C’est au niveau du 14 èm arrondissement que cette rue sera baptisée du nom de ce chanteur, décédé en France le 28 janvier 1983.
10/09/2014 - 01:40 mis a jour le 09/09/2014 - 22:01 parSaïd F.
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Le maître de la chanson Kabyle, Slimane Azem, aura une rue qui portera bientôt son nom à Paris. C’est au niveau du 14 èm arrondissement que cette rue sera baptisée du nom de ce chanteur, décédé en France le 28 janvier 1983.
Notre source précise que ce sont des militants de la cause Kabyle et des élus socialistes de Paris qui ont tout fait pour faire aboutir cette initiative. Après des rues baptisées au nom de Matoub Lounès, les militants Kabyles veulent aussi faire connaitre Slimane Azem, un chanteur contraint à l’exil depuis son jeune âge, d’abord par la misère durant les années 1940 puis interdit même d’entrer en Algérie par le raciste Boumediène pour avoir critiqué son régime.
Ces dernières années, l’ancienne ministre de la culture Algérienne, Khalida Toumi voulait transférer les ossements de Slimane Azem de la France vers la Kabylie, mais les membres de sa famille ont posé leur veto. Hocine Azem, un des cadres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), avait déclaré que « seul le Gouvernement Provisoire de la Kabylie transféra les ossements de Dda Slimane vers le cimetière de son village natal, à Agueni Gueghrane ». Le pouvoir algérien a l’habitude de rendre hommages aux militants et artistes Kabyles que lui-même a ordonné leur exécution. A ce jour, les chanson de Slimane Azem sont interdites à la télévision algérienne.
Saïd F.

Aucun commentaire: