Accueil

mardi 9 septembre 2014

Pourquoi l’indépendance de la Kabylie ? | Tamurt.info

Contribution :

Pourquoi l’indépendance de la Kabylie ?

Amar Benhamouche pour Tamurt.info
Je ne suis pas contre les algériens, mais, je suis contre l’Algérie officielle. Cette Algérie de création coloniale qui rentre dans un projet programmé de domination impérialiste de l’Occident sur l’Afrique.
30/08/2014 - 00:00 mis a jour le 29/08/2014 - 21:11 parAmar Benhamouche
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Je ne suis pas contre les algériens, mais, je suis contre l’Algérie officielle. Cette Algérie de création coloniale qui rentre dans un projet programmé de domination impérialiste de l’Occident sur l’Afrique. Le colonialisme a tracé des frontières à sa guise sans tenir compte des peuples et de leurs territoires. Après l’indépendance des pays africains, des gouvernements serviles ont été placés dans ces pays africains par les anciens pays colonisateurs.
En 1830, la France envahit la province d’Alger. Au fil des années, la France avança et gagna plus de territoires. L’extension continue, annexion des territoires tels que la Kabylie et le morcellement des autres comme sol Targui. 
Au cours des années, des frontières se tracèrent et vers les années vingt, un mouvement de libération naquit, majoritairement composé d’ouvriers en France, ils proclamèrent ouvertement, par la suite, une indépendance du pays.
Avant l’indépendance déjà, on assistait à des problèmes d’ordre idéologiques, des différences sur la ligne que le pays va prendre entre plusieurs tendances du mouvement nationale. Les arabo-islamistes appuyés par les pays arabes, particulièrement l’Egypte, planifièrent, déjà, l’après guerre. Liquidation et écartement des activistes communistes et berbéristes qui rêvent d’une l’Algérie algérienne et plurielle.
Après 1962, le rêve de l’Independence s’éclipse, la démocratie n’est qu’un mirage dans les cieux de cette Algérie. Dictature, exclusion, racisme, despotisme sont autant, de qualificatifs attribués au régime Algérien. L’espoir de génération de militants et hommes de courage tel que : Abane et Ben Mhidi est tourné au désespoir par une bande de lâches mafieux qui a prit les commandes du pays après 1962.
Un pays associé à tous les paradoxes : dénoncer des crimes ailleurs et commettre des génocides à l’intérieur du pays (Kabylie et Ghardaïa). Emprisonner des pauvres citoyens qui n’ont pas observés le jeûne et rester silencieux devant ceux qui sont corrompus. Gracier des terroristes et assassiner Matoub et Alloula. Parler de l’Histoire, mais, toute en effaçant le passé.
La Kabylie n’est pas contre les algériens ou les autres peuples de ce monde. La Kabylie est contre l’oppression, elle est pour la libération des peuples. Son idéale est celui d’un monde meilleur, tolèrent et prospère. Nous voulons vivre souverains sous notre toit, vivre et subsister avec nos valeurs et traditions tout en s’ouvrant sur le monde et les autres citoyens de ce vaste monde.
Amar BENHAMOUCHE
Etudiant en psychologie clinique université de Montpellier III

Aucun commentaire: