Accueil

jeudi 4 décembre 2014

Dépêches de SIWEL - Agence kabyle d'information : Algérie/ Les braconniers du Qatar sont de retour



03/12/2014 - 17:57 par SIWEL - Agence kabyle d'information

OUED SOUF (SIWEL) — Dans le Sud algérien, à Oued Souf plus précisément, la population locale a décidé de s’organiser pour contrer du mieux qu’ils peuvent le massacre des gazelles par les criminels, assoiffés de sangs, du Qatar. Ces derniers viennent chaque année pratiquer le braconnage dans le désert algérien sur invitation officielle de l’Etat algérien. Les populations locales désespérées de voir leurs précieuses gazelles livrées à la soif de sang de ces « seigneurs de la mort », ont décidé d’organiser « l’évasion » de troupeaux entiers de gazelle pour qu’elles puissent échapper au massacre des maîtres à penser du Daech.
Algérie/ Les braconniers du Qatar sont de retour

Des gazelles éventrées et abandonnées dans le désert ! Tel est le désespérant spectacle que laisse derrière elles les exécrables expéditions « touristiques » des Emirats arabes-unis, du Qatar et de l’Arabie saoudite. Ces massacres sont organisés sous la protection des autorités algériennes qui fournissent à ces criminels la haute de la protection de la gendarmerie algérienne.


Algérie/ Les braconniers du Qatar sont de retour
Décidée à faire cesser ce massacre, la population de Oued Souf a décidé de sauver les dernières gazelles de leur région en organisation une « opération évasion », lancée au mois de mai dernier afin que ces gazelles ne soient plus dans les zone sillonnée par les caravanes criminelles des émirs braconniers qui se déplacent sous la surveillance de la gendarmerie algérienne. 


Algérie/ Les braconniers du Qatar sont de retour
« Nous avons fait fuir les gazelles pour qu’elles ne soient pas massacrées par ces émirs. Nous avons voulu dire stop à ce massacre inacceptable. Nos gazelles sont tuées, éventrées et ces émirs émiratis ou qataris mangent leurs foies et rejettent le reste du corps dans le Sahara, comme si cet animal majestueux était un simple déchet alimentaire ! », Confie, à Algérie Focus, un notable de Oued Souf. Celui-ci a affirmé qu’un un collectif citoyen a été mis en place pour organiser ces opérations d’évasion qui ont finalement porté leurs fruits avec le voyage de la dernière délégation des braconniers des Emirats Arabes Unis qui a capoté en mai 2014. Les émirs braconniers, déçus de ne pas trouver de gazelles à massacrer ont rebroussé leur chemin. 


Algérie/ Les braconniers du Qatar sont de retour
Après le succès de cette opération d’évasion, les habitants d’Oued Souf espèrent sensibiliser d’autres concitoyens dans les wilayas d’Ouargla, El-Bayadh et Béchar, les régions les plus touchées par le braconnage des émirs du Golfe, afin de reproduire la même initiative. « L’Etat est complice et protège même ces tueurs. Si on laisse faire, nos gazelles vont disparaître à jamais », préviennent enfin plusieurs sources locales à Oued Souf. La mobilisation ne vient donc que de commencer…pourvu qu’elle continue et s’intensifie encore davantage 

Source Algérie Focus

maa,

SIWEL 031757 DEC 14

Aucun commentaire: