Accueil

mardi 7 avril 2015

L’aârch Nath Mendes ferme le siège de l’APC, de la daïra, de la conservation des forêts et des domaines | Tamurt.info

BOGHNI (Tamurt.info) - Les habitants du Aarch Nath Mendes à Boghni ont fermé ce matin le siège de l’APC, celui de la daïra, de la conservation des forêts et des domaines. La population proteste contre l’attribution de l’oliveraie du lieu dit Thiniri Mendès, un terrain de 128 hectares, à une famille de la région.
07/04/2015 - 16:06 mis a jour le 07/04/2015 - 16:06 par Gaya B
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Sur les nombreuses banderoles brandies par les villageois, il est écrit :« Nous dénonçons le complot administratif » et « Force est à la loi et non à la spéculation ». Dans une déclaration rendue publique les arches d’Ath Mendes, composé de cinq comités de village affirment : « Cette oliveraie appartenait à l’Aârch Nath Mendès depuis la nuit des temps. La séquestration de celle-ci date des années 1870 suite aux sinistres lois scélérates du sénatus-consulte. Notre Aârch a participé à toutes les révoltes contre l’occupant français. Et il a combattu aux côtés de Boubaghla, de l’Emir Abdelkader et d’El Mokrani. Au déclenchement de la révolution en 1954, les colons ont commencé à fuir notre région et les collaborateurs ont voulu profiter de la situation pour s’accaparer des terres vacantes. Voyant le scénario des prédateurs, le FLN-ALN historique a interdit toutes transactions sur ces terres et particulièrement " Thiniri" ».
Les rédacteurs ajoutent « En 1963, justice a été rendue lorsque ces terres achetées durant la guerre de libération nationale ont été mises sous protection de l’Etat. Malheureusement, après les lois scélérates de l’occupant français, l’administration algérienne a enfreint la loi 90-25 et a décidé de donner ces terres ». Selon les comités de villages Nath Mendes, l’action des comités de villages se poursuivra jusqu’à jeudi prochain en attendant de préparer d’autres actions.

Aucun commentaire: