Accueil

mardi 14 avril 2015

Levée historique du nouveau drapeau de Kabylie le 11 avril 2015 - Montréal





Levée du drapeau kabyle à Montréal


Donnez toutes les chances à notre média !

Montréal, le 11 avril 2015 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui avait lieu à Montréal la première levée mondiale du nouveau drapeau de Kabylie devant la façade du siège de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, 82 rue Sherbrooke (Ouest). Co-organisé par l'Association Amitié Québec-Kabylie et la SSJB, l'événement a rassemblé environ 150 Québécois d'origine kabyle, en présence du Ministre de la médiation du gouvernement provisoire kabyle, monsieur Lhacène Ziani, et du président général de la SSJB, Me Maxime Laporte.
S'adressant à la foule, Monsieur Ziani a mentionné que cette levée historique du nouveau drapeau kabyle marquait, après l'adoption d'un hymne national, le parachèvement d'une première étape pour l'autodétermination de la Kabylie. Cette étape consiste à ce que le peuple se dote de symboles nationaux rassembleurs. La prochaine étape sera la constitution d'un Parlement kabyle et l'établissement d'une démocratie nationale.
Monsieur Laporte a quant à lui affirmé : «Deux peuples, deux destins, deux volontés qui aujourd'hui comme toujours, se croisent et se rassemblent, en plein printemps berbère. Je n'y vois pas coïncidence, j'y vois providence, j'y vois promesse.»
Il a poursuivi: «Nous sommes fiers aujourd'hui d'être aux côtés de nos frères et sœurs kabyles pour la montée de ce magnifique nouveau drapeau bleu et jaune. Cela, devant la Maison qui porte le nom de notre fondateur, le Patriote Ludger Duvernay, et tout juste en face du consulat algérien, certes pas par provocation, mais pour envoyer un message universel de paix et de lumières pour la solidarité, l'espoir, la justice et la liberté. Tel est le langage universel que nous empruntons aujourd'hui, un langage bien connu par tous les peuples du monde qui savent de quoi il est question, quand nous parlons ici, au Québec, de dignité et d'indépendance.»
Avec l'animation de Mourad Itim de l'Association Amitié Québec-Kabylie, plusieurs intervenants ont exprimé des messages d'espoir et de solidarité à l'égard du peuple kabyle, dont le militant Rachid Bandou, Josie-Anne Huard, coordonnatrice de l'Assemblée nationale catalane (Québec) et Yvan Bombardier, représentant du clan du Loup (clan traditionnel Mohawk de Kanawake).
Histoire du mouvement indépendantiste kabyle
La Kabylie est une région historique et ethnolinguistique située dans le Nord de l'Algérie, à l'est d'Alger. Dénuée d'existence administrative globale, elle tient son nom des Kabyles, peuple de culture et de traditions berbères, dont elle est le foyer. Son histoire a fait d'elle un pôle de résistance aux conquérants successifs, mais aussi le point d'appui de plusieurs entreprises dynastiques, et l'a placée au premier plan des mouvements pour la reconnaissance de l'identité amazigh (berbère) dans l'Algérie et l'Afrique du Nord contemporaines.
Le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) a fait son apparition le 5 juin 2001, au moment où la Kabylie était confrontée à une grave crise née de l'assassinat par des gendarmes algériens d'un jeune lycéen Kabyle nommé Massinissa Guermah dans l'enceinte de leur brigade en Kabylie. Cet assassinat a été suivi de violentes confrontations entre gendarmes et population, appelées plus tard « printemps noir » en contraste avec le Printemps berbère, et qui se sont soldées par une centaine de morts et des milliers de blessés parmi les manifestants. Née dans le feu de ces évènements, la revendication autonomiste portée par le MAK se voulait une redéfinition globale du combat identitaire mené jusqu'alors par le mouvement berbériste en Kabylie, consistant à revendiquer des droits linguistiques et culturels dans le cadre du système politique centralisé de l'État algérien hérité de la colonisation française.
Fondée en 1834, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal soutient le droit des peuples à être maîtres chez eux et maîtres de leur destin.
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Aucun commentaire: