Accueil

dimanche 17 mai 2015

Après l’Algérie française, l’Algérie "arabe" (2/5) - Bouaziz Ait Chebib ...



Ajoutée le 16 mai 2015
C’est devant une foule très nombreuse que Bouaziz Ait Chebib, président du MAK, Said Lahsen , Président du conseil régional Tuviret-Bordj et de Hachim mohand Ouamer, membre du conseil national, se sont succédés au micro pour expliquer les contours du projet pour un Etat Kabyle. Le meeting a été dédié par les organisateurs, un collectif de citoyens en collaboration avec la section locale du MAK, à feu Salah Boukrif, ainsi qu’aux martyrs du printemps noir.

« D’entrée de jeux, à l’entame de l’intervention du président du MAK, deux terroristes dits «repentis» ont tenté d’empêcher le meeting sous prétexte que le mouvement souverainiste kabyle est un mouvement «chrétien». Le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, est resté imperturbable, et c’est la foule qui s’est soulevée comme un seul Homme pour se débarrasser de ces deux islamistes qui ne représentent rien d’autre qu’eux-mêmes à Saharidj, (ou plus précisément la politique criminelle de l’Etat algérien qui cherche à dénaturer la Kabylie en y délocalisant ses terroristes « repentis »), d’autant que la population de la région (Saharidj) est connue pour être la première à avoir publiquement manifesté, et à maintes reprises contre le terrorisme islamiste. »

http://www.siwel.info/Meeting-du-MAK-...

Aucun commentaire: