Accueil

lundi 22 juin 2015

8 fois champion de France, «le guerrier Kabyle» à la conquête d'Europe

8 fois champion de France, «le guerrier Kabyle» à la conquête d'Europe


Originaire d’Ighil Imoula, dans la wilaya de Tizi Ouzou, le boxeur Karim Achour, 28 ans, surnommé le «Guerrier kabyle», conserve pour la huitième fois consécutive son titre de champion de France dans la catégorie des poids moyens le mois d'avril écoulé. Il disputera le championnat de l’Union européenne (second championnat européen dans la hiérarchie, après celui de l’EBU) le samedi 3 octobre à Compiègne.
 

Pour ce titre vacant de l’UE, Achour retrouvera face à lui Moez Fhima (Louvroil), avec lequel il fit match nul en février dans le Nord (l’Isarien avait ainsi conservé sa ceinture de champion de France, puisque le challenger doit absolument vaincre le tenant pour devenir à son tour champion).
Initialement Fhima (34 ans), par le biais d’un intermédiaire, avait remporté les enchères organisées pour déterminer qui recevra le championnat. Mais l’offre ne s’est pas concrétisée et le BCOP a récupéré le « bébé ». Dès lors, Giovanni Boggia, entraîneur d’Achour et organisateur des galas du BCO Pont, a cherché le meilleur site pour abriter la rencontre.

Le kabyle originaire d'Ighil Imula, le village de Ali Zamoum, 61ème champion de France, devra encore remettre son titre en jeu avant le 17 mai face à son challenger officiel, Jonathan Bertonnier, avant de se tourner vers l'Europe, puisqu'il est actuellement challengeur officiel au championnat de l'Union européenne dans sa catégorie. « Devenir champion d’Europe, c’est mon rêve. Je suis patient mais déterminé ». 

Avant de se consacrer entièrement à la boxe, suite à son arrivée en France à l’âge de onze ans, Karim Achour pratiquait déjà un sport de combat en Kabylie, le Yoseikan Budo. Il est aujourd'hui titulaire d’une licence en STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) et d’un master d’entraînement sportif et handisport. 




Aucun commentaire: