Accueil

lundi 22 juin 2015


Quand les salafistes dictent leur loi
Amnay 22 juin 2015 0 Commentaire salafistes


VGAYET (Tamurt.info) – Les adeptes de l’obscurantisme à tous crins semblent bénéficier du coup de grâce du pouvoir d’Alger. En effet, des groupes salafistes imposent au forcing leur vision du monde, et rien que de voir le recul du champ des libertés en Algérie, la situation donne des sueurs froides aux démocrates et aux laïcs.

La ville de Vgayet, habituée à accueillir une ribambelle d’artistes venue se produire dans la maison de la culture ou le TRB, notamment au mois du ramadhan, semble rompre avec ses vieilles habitudes culturelles. Cette année, les responsables de la maison de la culture se sont pliés au dictat des chasseurs de lumière, accoutumés de facto aux ténèbres. Aucune soirée musicale ni théâtrale n’est au menu du programme de ladite institution.

Les Béjaouis resteront sur leur faim, rentrant bredouilles à leurs foyers respectifs. L’année dernière, une horde d’intégristes ont envahi l’esplanade de la maison de la culture Taos Amrouche pour interdire la programmation de soirées musicales, jugées outrageuses et nuisibles à l’accomplissement de leurs rites. Toutefois, ces fondamentalistes n’ont curent de tintamarre produit par les haut-parleurs des différentes mosquées implantées sur le territoire de la Kabylie. De même, outre les fidèles de la mosquée, les personnes qui n’adhèrent pas à ce credo n’ont droit aux yeux des salafistes de vivre leurs cultes comme ils l’entendent.

Mais, le plus frappant et ahurissant est le mutisme des autorités locales, se ployant aux desiderata des intégristes montant crescendo. Ces dernières années, le salafisme prend des proportions fulgurantes en Kabylie, où aucun village n’est épargné par l’invasion des barbues et autres femmes voilées. Un décor laid et ingrat s’offre aux Kabyles, mais d’aucuns ne doivent baisser les bras et laisser le champ libre aux détracteurs de la liberté.

Aucun commentaire: