Accueil

dimanche 19 juillet 2015

Abbassi Madani récupère sa villa à Mizrana en Kabylie ! - Tamurt


Abbassi Madani récupère sa villa à Mizrana en Kabylie !
Lounès B 19 juillet 2015 0 Commentaire ali belhadj


MIZRANA (Tamurt) – Le père du terrorisme en Algérie, Abbassi Madani, exilé à Doha au Quatar ou il coule des jours paisible payé par les dons de l’émir, vient de récupérer ses biens immobiliers confisqués par les autorités algériennes au début des années 1990. Selon une source de la wilaya de Tizi Wezzu, l’une des villas de Abbassi Madani, ex-chef du FIS, se trouve en Kabylie maritime et plus exactement au niveau de la commune de Mizrana, au nord de Tizi Wezzu.

Cette villa a été confisquée par les militaires et fut transformée depuis plus de 25 ans en caserne militaire. Elle se situe entre la mer et la forêt de Mizrana, selon notre source, pas loin de village Mazer, entre la ville de Tigzirt et celle de Déllys. Elle offre une vue imprenable sur la grande bleue. « Nous avons reçu l’ordre dusecteur militaire de Tizi Wezzu d’établir tous les documents nécessaires afin de permettre aux proches d’Abbassi Madani de récupérer sa villa de Mizrana. Nous sommes confrontés pour le moment à un problème administratif, on ne peut pas établir un document car cette villa se situe dans une zone touristique, mais les services du DRS insiste pour qu’on régularise la situation. On ne sait plus quoi faire », précise une source de la wilaya de Tizi Wezzu.

Notre source précise que tous les biens immobiliers et matériels confisqués au leader islamiste et terroriste lui seront restitués par l’Etat algérien dans la discrétion la plus totale. Notre interlocuteur nous rappelle qu’Abbassi Madani avait quitté définitivement cette villa au début des années 1990, suite à ses déboires avec les habitants de la région qui ne voulaient pas de sa présence dans la région. « Un matin, une tête d’un sanglier et une bouteille de vin rouge ont été retrouvées suspendues sur la porte d’entrée de cette villa, depuis Abbassi Madani n’a jamais été aperçu dans la région. Il a fini par comprendre que les habitants de Tigzirt ne voulaient plus de lui. Personne ne lui adressait la parole lorsqu’il séjournait dans la région, bien qu’il n’était pas vraiment connu aux débuts des années 1980, ses habits afghants ont suffit pour susciter la méfiance des villageois Kabyles », nous révèle un responsable d’une direction de la wilaya de Tizi Wezzu originaire de Mizrana.

Ce dernier affirme que c’est le seul bien que le leader islamiste possédait dans toute la wilaya de Tizi Wezzu. Notre interlocuteur nous rappelle avec fierté qu’aucune personne de toute la commune de Mizrana n’a pris les armes aux côtés des islamistes durant plus de 20 ans de la présence des terroristes dans la région.

Lounès B pour Tamurt

Aucun commentaire: