Accueil

dimanche 12 juillet 2015

Hafid Derradji verse son venin contre les Kabyles ! - Tamurt


Hafid Derradji verse son venin contre les Kabyles !
Lounès B 12 juillet 2015 0 Commentaire Haffid Derradji, MAK,Raciste


ALGER (Tamurt) La compagne de dénigrement et d’insultes contre les indépendantistes Kabyles continue. Les ministres, Sellal et Ouyahia, ont ouvert la voie à touts les dérapages verbaux. Le speaker Haffid Derradji, à sont tour, vient de verser son venin contre les militants du MAK à travers les réseaux sociaux !

Il a traité les indépendantistes d’homosexuels et des mécréants envers l’islam ! Hafid Derradji, ancien commentateur de matchs à la télévision algérienne et actuellement à la chaîne salafiste El Djazira, considère que le MAK ne représente rien en Kabylie.

Le racisme envers les Kabyles prend de l’ampleur et semble assumé par les institutions algériennes ! Hafid Derradji, qui n’a soufflé aucun mot sur la mort des Kabyles en 2001, a oublié que si son Algérie est libre aujour’dhui c’était grâce aux Kabyles et aux Chaouis, alors que le siens étaient tous des collaborateurs de l’armée Française. Maitrisant que la langue arabe, Derradji se présente comme un intellectuel avec ses contributions dans un journal électronique proche de Saïd Bouteflika. «Il ne peut pas rédiger une phrase correctement en Français et ce n’est pas lui qui rédige les articles publiés et signés en son nom dans la presse francophone algérienne.

« J’étais chargée plusieurs fois par le rédacteur en chef de corriger ses contributions et je vous assurequ’ il ne s’agit pas de correction mais de réécriture de tous ses articles de presse » nous confie une journaliste Kabyle. La sortie de Derradji, qui a emboité le pas à Sellal et au Ouyahia, s’inscrit certainement dans la proposition de service au régime algérien. Il attend certainement au retour une nomination dans un haut poste dans un ministère.

Le racisme de ce journaliste ne date pas d’aujourd’hui. Tout le monde se souvient comment il faisait tout pour mettre les bâtons dans les roues à des anciens joueurs de la JSK, notamment Moussa Saïd et Brahim Zaffour. « Hafid Derradji avait refusé de travailler avec les Kabyles lorsqu’il était à l’ENTV », aurait déclaré à ses proches le journaliste Kabyle, Madjid Boutamine ancien journaliste à l’ENTV, qui a été poussé à la porte par ce Derradji !

Lounès B Pour Tamurt

Aucun commentaire: