Accueil

mercredi 15 juillet 2015

L’Algérie et le syndrome de la main étrangère - Tamurt

L’Algérie et le syndrome de la main étrangère

L’Algérie et le syndrome de la main étrangère
« L’Algérie est un pays malade, sa maladie circule dans son corps comme un nomade. Son syndrome n’est pas si simple pour qu’il soit guéri par une pommade. Un bilan général est plus qu’indispensable
L’Algérie est atteinte du «syndrome de la main étrangère», une maladie connue des scientifiques par «la maladie du docteur Folamour». Le patient atteint par cette pathologie voit sa main devenir rebelle et lourde. Elle n’appartient plus à son corps ni à son amour. Elle mène sa vie à son tour et elle gère son destin au jour le jour.
L’Algérie ne reconnait plus ses membres, elle prend ceux des voisins pour les siens et se retrouve en surnombre. Elle pense être possédée par des esprits et des ombres. Elle voit des mains partout même dans les décombres. Elle fait des cauchemars de mains qui la giflent et la démembre. Il provoque en elle des mouvements de mains incontrôlables, étrangères et sombres.
L’Algérie présente des lésions au niveau du corps calleux. Les hémisphères de son cerveau ne sont plus reliés entre eux. Ces mains semblent être contrôlées dans d’autres lieux. Ce syndrome peut survenir d’une interventionneurochirurgicale du président, d’un anévrisme intracrânien de son gouvernement ou d’une attaque générale ou tumeur cérébrale de son peuple. Ils sont souvent provoqué par l’indigestion d’une trahison ou une indépendance qui reste vœu pieu. Ou peut être juste une maladie qui vient de dieu.
En Algérie les deux variantes de cette maladie se cohabitent. La variante frontale est celle de son président raciste, elle peut causer des crispations et des instabilités stomatites. Quand un meurtre par exemple est commit a Ghardaïa, pour lui, il est surement décidé à Rabat et planifier à Azazga. Quant à la variante postérieure, c’est celle de son gouvernement. La main étrangère est plutôt celle opposée à la lésion. Si un meurtre est commit en Kabylie, il se rend tout de suite compte que ça vient de l’étranger, mais il a du mal à comprendre que c’est lui l’étranger.
Les médecins traitants de l’Algérie et les Français en dernier ont émis un diagnostique favorable, Une IRM fonctionnelle du docteur Holland montre un président adorable avec un cerveau indéboulonnable, qui attribue tous ses mouvements à une force étrangère non identifiable, et qui aurait le pouvoir de manipuler le bras d’un autre et de faire même de lui un papable. Des scientifiques du monde entier trouvent même que ce cerveau est brevetable pour des expériences sur d’autres pays ingouvernable.
Et si vous visitez la vieille dame de mon village, elle est souvent efficace dans ses alliages. Elle se trompe rarement pour décoder les mirages. Elle vous aidera à comprendre vos clivages et vous comprendrez vite que la Kabylie est une terre dans laquelle vous n’avez aucun encrage. Vous finirez enfin par guérir de ce maudit syndrome et ses dommages.
La consultation est offerte et le résultat est garanti
Par Chafaa CHAFAI

Aucun commentaire: