Accueil

mercredi 26 août 2015

Vidéo : Quand Dihya (Chaouie) rencontre Ferhat (Kabyle)

VIDÉO : QUAND DIHYA (CHAOUIE) RENCONTRE FERHAT (KABYLE)

26/08/2015 - 00:19


PARIS (SIWEL) – Vidéo de la collaboration entre deux artistes amazighs engagés, la Chaouie Dihya et le Kabyle Ferhat, qui luttent tous deux pour une juste et noble cause, la liberté de leurs peuples respectifs


Le duo a interprété "Amezruy" [L'Histoire] dans le dernier album de Ferhat, "Tilelli i teqvaylit" [Liberté pour la Kabylie], sorti en avril dernier. 

Invitée par Ferhat, Dihya a su résumer la symbolique d'une telle collaboration : « C'est un grand jour pour moi, car c'est un grand symbole d'unir ma voix chaouie à celle d'un grand Homme comme Ferhat. C'est un peu l'Aurès qui se joint au Djurdjura. Ce n'est qu'un petit pas vers l'union de nos peuples. » 

Rappelons qu'un autre duo s'était formé à cette occasion en la personne de deux géants de la chanson kabyle, Idir et Ferhat, réunis pour exécuter "D taqvaylit i d-yessawelen" [La Kabylie appelle]. 

wbw/hk 
SIWEL 260019 AOU 15

Amezruy

Asmi nekker ad d-nawi tilelli 
Nevges-as i Fransa i γ-iεefsen 
Almi nessawed ad att-id-nḥelli 
Tettwakkes-aneγ gar yifassen 

Akka i teḍra diγ d Itergiyen 
Ḥellan-d Azawad d tamurt-nsen 
Lezzayer yugaden Iqvayliyen 
Seg revraven tceyyeε-asen (bis) 

Amezruy yekkat d akerra n yirfan 
Swayes yettṛeẓẓa witmun nessen 
Amezruy iḥemmel akw iγerfan 
Avaεda wid izemren i yiman-nsen (bis) 

Ula di Libya d Imaziγen 
I d-yekkren γeḍlen lvaṭel amcum 
Ma kukran tilelli i d-ssaγen 
A sen-teqqarem gectum (bis) 

Tigdi d ukukru n at uzaylal 
Ur vennun ara axxam n tlelli 
I wakken ad ivedd weγref yuklal 
Avgas, tamusni d tdukli (bis)

L'Histoire

Partis recouvrer notre liberté 
Nous nous sommes dressés face à la colonisation 
Au moment où nous allions la prendre 
D’autres nous l’ont arrachée des mains 

C’est aussi le destin des Touaregs 
Dont l’indépendance en Azawad 
A été anéantie par l’Algérie 
Craignant celle de la Kabylie 

Refrain 
L’histoire est une tempête de colère 
Qui brise les jougs sur son passage 
L’histoire aime tous les peuples 
Par-dessus tout, ceux qui s’assument 

En Libye, ce sont aussi les Amazigh 
Qui se sont soulevés contre la dictature 
S’ils hésitent devant la liberté 
Elle finira par leur échapper 

La peur, l’hésitation 
Freinent la marche vers la liberté 
Seules la détermination, la perspicacité et l’unité 
Permettent à un peuple de vivre debout 

Refrain
Vidéo : Quand Dihya (Chaouie) rencontre Ferhat (Kabyle)

Aucun commentaire: