Accueil

vendredi 4 septembre 2015

Selon le journal So Foot Ebossé a été tué par des policiers ! - Tamurt

Selon le journal So Foot Ebossé a été tué par des policiers !

Selon le journal So Foot Ebossé a été tué par des policiers !
ALGERIE (Tamurt) – L’affaire de l’assassinat du joueur international Camerounais, Ebossé, l’année dernière au stade du premier novembre de Tizi Wezzu, alors qu’il évoluait sous les couleurs du club phare Kabyle, la JSK, n’a pas encore livré tous ses secrets. La thèse des autorités algériennes, selon laquelle Ebossé a été tué par un objet lancé par des supporters…..dans un tunnel, s’effrite de plus en plus. 
Après l’article publié par notre journal Tamurt.info au mois d’avril dernier sur l’implication de deux policiers dans son assassinat, et leur audition par le juge d’instruction auprès de la cour de la ville de Tizi Wezzu, un journal Français, So Foot, vient de publier un autre article pour confirmer notre information.
Selon ce journal, des témoins affirment qu’Albert Ebossé, âgé de 24 ans et père de deux enfants, a été matraqué effectivement par un policier. Les membres de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) lui ont demandé de témoigner qu’il avait vu le joueur de la JSK être touché à la tête par un projectile, mais ce dernier a refusé de le faire.
Des supporters présents ce jour-là ont rapporté des témoignages qui se rejoignent confirmant que l’assassinat d’Ebossé a été prémédité par les policiers algériens. Cette information a été reprise par des journaux algériens comme El Watan.
Notons que suite à la publication de Tamurt info de l’article sur l’audition des deux policiers criminels dans la discrétion la plus totale, les autorités Camerounaises ont pris attache avec notre rédaction pour avoir plus d’informations et de détails. Des explications ont alors été demandées aux autorités algériennes par le Cameroun quelques jours après. Suite à cela, les services de sécurité algériens n’ont fait que publier un communiqué afin de réfuter les informations publiées par Tamurt.
Il est utile de rappeler qu’une autre expertise effectué par un médecin légiste sur le corps d’Ebossé est arrivée à des conclusions strictement opposées à celles avancées par les médecins algériens. On se demande alors pourquoi les médecins algériens voulaient donner une autre version ? Pourquoi l’audition des deux policiers accusés n’a pas été rendue publique et a été niée par les autorités algériennes ? Autant de question qui attendent des réponses claires.
Quelle sera la réaction des autorités algériennes suite à la publication aujourd’hui par le journal Français So Foot des témoignages qui affirment qu’Ebossé a été tué par les agents de l’ordre algérien comme annoncé par notre journal.
Une chose est sûre, les autorités Camerounaises et la famille de la victime exigent toujours toute la vérité sur ce crime qui a eu lieu dans …un stade en présence de policiers, journalistes et des milliers de supporters et curieusement personne n’a rien vu !
Lounès B.

Aucun commentaire: