Accueil

dimanche 12 février 2012

Le MAK poursuit son opération d’aide en faveur des sinistrés | Tamurt.info - Votre lien avec la Kabylie



Le MAK poursuit son opération d’aide en faveur des sinistrés | Tamurt.info - Votre lien avec la Kabylie
La famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) poursuit son opération d’aide et assistance en faveur des sinistrés. Effets vestimentaires, literie, nourritures et argent ont encore été collectés aujourd’hui par les militants auprès d’âmes charitables pour être envoyés ensuite vers les zones sinistrées oubliées par les dieux et l’Etat algérien.

11/02/2012 - 17:21 mis a jour le 11/02/2012 - 19:46 par Saïd Tissegouine


La famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) poursuit son opération d’aide et assistance en faveur des sinistrés. Effets vestimentaires, literie, nourritures et argent ont encore été collectés aujourd’hui par les militants auprès d’âmes charitables pour être envoyés ensuite vers les zones sinistrées oubliées par les dieux et l’Etat algérien.
Toujours sous la supervision de M. Bouaziz Aït-Chebib, président du MAK, plusieurs militants et sympathisants dont la famille estudiantine de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Wezzu, se sont mobilisés pour assurer la réussite de cette opération de solidarité et de l’humanisme.
Au cours de la matinée, une quantité considérable de produits vivriers et vestimentaires ainsi qu’une certaine somme d’argent a atterri dans le dépôt du MAK de Tizi-Wezzu. C’est à partir de ce dépôt que les distributions s’opèrent au profit des sinistrés dont la liste ne cesse malheureusement de s’allonger. L’une des problématiques rencontrées sur le terrain par les volontaires de la grande famille du MAK est incontestablement le transport. En effet, bien que les autorités ne cessent « leurs aboiements » à travers les chaînes de radios que les engins des travaux publics sont sur le terrain en train d’ouvrir les routes, il n’en demeure pas moins que la réalité indique tout le contraire. L’autre problème rencontré est lié au gaz butane. La station NAFTAL de Oued-Aïssi n’arrive pas à satisfaire la demande des citoyens. Plusieurs camions chargés de bouteilles vides font une chaîne interminable devant le dépôt dans l’espoir d’échanger les vides contre des bouteilles pleines. Selon les mêmes responsables de ce dépôt de Oued-Aïssi, plusieurs camions chargés de bouteilles pleines de gaz butane en provenance des autres wilayas du pays sont en attente d’arrivage. Ce n’est donc qu’une fois que ces secours extérieurs arriveront à Tizi-Wezzu que commencera le début de solution. Cet aveu contredit au même temps les précédents témoignages faits par ces mêmes responsables quant à la maîtrise de la situation.
La grande question reste à savoir quand exactement ces camions venant des autres wilayas du pays arriveront à Tizi-Wezzu. C’est vraiment une course contre la montre. Car le mauvais temps persiste, notamment, dans les régions déjà touchées par les intempéries. Et le bulletin météorologique que les météorologues annoncent périodiquement ne prête guère à l’optimisme. En effet, de nouvelles chutes de neige « envahiront » encore tout le nord algérien et cette matière nivale touchera les régions situées jusqu’à 100 mètres d’altitude. Que dirait-on alors de la Haute-Kabylie ?
En somme, si les secours venant des autres wilayas du pays n’arrivent pas dès aujourd’hui dans les zones mêmes sinistrées, ils risquent de n’être d’aucune utilité à l’avenir puisque les routes seront déjà bloquées par la neige.
Pour résumer la situation générale en Kabylie, il y a lieu de retenir que seuls le MAK et les citoyens bénévoles sont réellement mobilisés pour prêter aide et assistance aux familles qui sont déjà dans la grande détresse.
Par said Tissegouine

Aucun commentaire: