Accueil

mardi 24 septembre 2013

Ferhat Méhenni : Homme de Paix | Kabyle.com

Ferhat Méhenni : Homme de Paix


Fichier attachéTaille
 invitation_ferhat_mehenni.jpg139.19 Ko

Le Prix de la Paix Guzi Peace  est  parmi les plus importants dans le monde d'aujourd'hui en Asie. En reconnaissant les exemples les plus brillants de ceux travaillant à la réalisation de la paix et de respect de la vie et de la dignité humaine, le Prix Gusi Peace fait ressortir le meilleur des réalisations humaines, des idéaux et des valeurs.
La Fondation Guzi Peace est un organisme de bienfaisance qui a pour objectif principal : de valoriser  et de donner une reconnaissance appropriée par l'attribution de prix d'excellence et de distinction à des personnes ou des groupes à travers le monde qui se sont distingués comme des exemples brillants de la société ou qui ont contribué vers la réalisation de la paix et le respect des droits à  la vie et la dignité.
Ferhat Méhenni n'est-il pas un exemple pour détenir le Prix de la Paix ?  Oui avec un palmares politique dont les kabyles peuvent être fiers, le leader Kabyle est la personne tout indiquée pour recevoir cette distinction. 
Qui est Ferhat Méhenni ?
Militant de la première heure (1970), il a subi plusieurs tortures, interrogatoires musclés de l'époque du Parti Unique (1976). Il a été emprisonné à plusieurs reprises. Durant le Printemps 1980 et le printemps noir,  il  était parmi les leaders du Mouvement culturel Berbère.  Emprisonné  avec les 24 détenus  puis à Lambèse en 1985 ...(http://www.kabylie-gouv.org/biographie,136.html?lang=fr
Ferhat Méhenni a fondé le Mouvement pour l'Autonomie la Kabylie, actuellement il est président du Gouvernement provisoire Kabyle en exil.
Il est  l'invité de la Fondation Guzi Peace des Philippines  et sera proclamé  "HOMME DE PAIX" le 27 novembre 2013. 
Toutes nos félicitations.

Président du Gouvernement

Cursus :
1963-1965Scolarisé à l’âge de 12 ans, au Centre d’enfants des martyrs [1] de Chateauneuf, à Alger
1965-1969Lycéen à At Yiraten, en Kabylie
1971Candidat libre au baccalauréat
1976Licence ès sciences politiques, université d’Alger
Militantitisme :
1973Avec "Imaziɣen Imula", son groupe de chant contestataire, hostile à la fois au pouvoir et aux islamistes, il remporte le premier prixdu Festival de musique moderne d’Alger.
1977Arrêté par le régime d’Alger le 30 novembre 1976, s’en suivront douze autres arrestations pour son engagement dans le MCB [2] dont il est la figure emblématique.
1980Il est l’un des artisans et détenus du soulèvement du 20 avril. Condamné à trois ans de prison ferme en 1985, il est gracié en 1987.
Carrière :
1985Membre fondateur de la Ligue algérienne des Droits de l’Homme et membre de son comité directeur.
1989Un des quatre fondateurs, avec feu Mustapha Bacha, Mokrane Ait Larbi et Said Sadi du RCD [3].
1993Fondateur du Mouvement Culturel Berbère MCB-Coordination nationale le 4 avril.
1995Fondateur du MCB-Rassemblement national à la fin du boycott scolaire de 1995.
2001Suite aux assassinats de jeunes kabyles duPrintemps Noir par la gendarmerie algérienne, il prôna comme solution à lasortie de crise dans laquelle se débat l’Algérie depuis l’Indépendance, l’autonomie régionale. À cet effet, il fonde le MAK [4].

Aucun commentaire: