Accueil

lundi 5 mai 2014

Moins d’enseignants en Tamazight l’année prochaine | Tamurt.info

Tizi Wezzu
Le pouvoir d'Alger qui donne l’illusion d'enseigner Tamazight en Algérie, n’assure même pas son enseignement en Kabylie. Depuis le début des années 2000, le gouvernement assure que l’enseignement de cette langue sera généralisée, mais il n'en est rien. Sur le terrain, c'est l'effet contraire qui se produit. _CS_SANS_GLOSSAIRE
05/05/2014 - 00:05 mis a jour le 04/05/2014 - 22:04 par R. Moussaoui
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Le nombre d’enseignants en Tamazight sera revu encore à la baisse à Tizi Wezzu pour la prochaine année scolaire, 2014/2015. L’information a été révélée par un inspecteur académique de cette langue à Tamurt.info. « La décision a été prise cette semaine en guise de préparatifs pour la prochaine rentrée », ajoute notre source.
« L’effectif des enseignants en langue Tamazight sera réduit de manière indirect. D’une part, il n’y aura pas de nouveaux recrutements, mais les enseignants qui ont déposé leur démission pour diverses raisons, ne seront pas remplacés. Un bon nombre d’enseignants en Tamazight comptent en effet poursuivre leurs études à l’étranger. Par contre les enseignants des autres matières et langues qui quitteront leur poste seront remplacés », a expliqué notre source.
Le pouvoir d’Alger qui donne l’illusion d’enseigner Tamazight en Algérie, n’assure même pas son enseignement en Kabylie. Depuis le début des années 2000, le gouvernement assure que l’enseignement de cette langue sera généralisée, mais il n’en est rien. Sur le terrain, c’est l’effet contraire qui se produit.
Le nouveau ministre de l’éducation, Mr Boudiaf, à l’image de son prédécesseur, n’a manifesté aucune volonté de promouvoir l’enseignement de cette langue. La politique d’arabisation continue. Tous les gouvernements algériens qui se sont succédés depuis 1962 excellent dans cette stratégie, mais la résistance citoyenne est plu forte !
R.Moussaoui

Aucun commentaire: