Accueil

dimanche 6 juillet 2014

Ramadan
KABYLIE (Tamurt.info) - Un orage d’insultes et d’injures stigmatise les Kabyles qui ont affiché publiquement leur liberté de croyance en mangeant, en plein jour, durant cemois de ramadan, à la ville de Tizi Wezzu et à Aokas, Bgayet.
06/07/2014 - 12:31 mis a jour le 06/07/2014 - 12:36 par Saïd F.
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Les musulmans des autres régions d’Algérie ont crié au scandale !
Pourtant, jeûner est une affaire personnel. Le comble c’est que la plupart de ceux qui crient au scandale ne l’observent pas aussi. La seule différence entre les Kabyles et ces musulmans est que ces derniers ne l’assument pas.
Une bonne partie de ces musulmans pensent que la pratique de l’Islam consiste à passer son temps dans les mosquées et à parler de l’Islam selon leurs convenances. Parmi eux, il y en a ceux qui n’observent pas le ramadan, ils mangent en cachette, toute fois en donnant l’image de défenseur intransigeant voir fanatiques des dogmes de l’Islam.
« Je travaille comme cuisinier pour une société étrangère à Hassi Méssaoud, j’ai surpris plusieurs fois les arabes-musulmans manger ou boire en cachette, en plein jour pendant le mois de ramadan. Cette année, par exemple, je suis tombé sur un Islamiste barbu savourant un sandwich dans une chambre froide. Il m’a supplié de ne parler à personne et de le protéger » , nous témoigne un Kabyle.
Ces cas son nombreux. L’hypocrisie d’une bonne partie des musulmans ne date pas d’aujourd’hui. Non seulement ils mangent en cachette, mais ils volent en plein jour et en plein ramadan et dans les mosquées. Il suffit juste de se rendre dans les mosquées de la ville d’Alger pour voir que les fidèles sont munis d’un sac en plastique afin d’y mettre leur paire de chaussures si ils ne veulent pas rentrer chez euxpieds nus.
Certaines femmes pratiquantes excellent même dans la prostitution le soir. Elles affirment que l’essentiel est d’exercer ce métier entre le crépuscule et l’aube et pas la journée et c’est toléré dans l’islam pour une certaine catégorie de la société (sic) ! Par contre, en Kabylie, les rares pratiquants sont des vrais musulmans qui appliquent un Islam façonné par laculture kabyle durant des siècles. Notre culture a façonné les des religions pour en faire des croyances modérée et tolérante.
Les Kabyles savent très bien qu’ils ne sont pas arabes et qu’ils peuvent être musulmans sans trahir leur appartenance à la grande nation amazigh et à la Kabylie qui a tant souffert et qui continue à souffrir de l’Islamisme. 
Cette stigmatisation cache un malaise beaucoup plus profond. Le pouvoir algérien ne peux pas accepter une personnalité kabyle différente des autres régions du vaste pays qu’est l’Algérie. En réalité, Il n’y a qu’un Etat kabyle qui peut sérieusement garantir la liberté et le respect des croyances en Kabylie.
Saïd F.

Aucun commentaire: