Accueil

mardi 30 décembre 2014

Glissement de terrain à Voghni
Toujours dans la même région, un gigantesque glissement de terrain menace sérieusement plus de 200 habitation à Aïn Zaouia. la situation est alarmante dans la région.
30/12/2014 - 15:07 mis a jour le 30/12/2014 - 15:02 par Nadia Iflis
Une dizaines de familles de village Ath Mendès, localité de Voghni, 45 km au sud de Tizi Wezzu, sont déclarées sinistrées depuis hier soir. Leurs habitations ont été endommagées par des glissements de terrains et des boues charriées, provoquées par les dernières pluies qui ont touchées la région. Les sinistrés n’ont du leur salut à la solidarités d’autres villageois et proches. Ils sont abandonnés à leur propre sort par les autorités locales qui ont brillé par leur absence. La situation est grave au niveau local à cause des conditions climatiques qui ont causé ces dernières heures des graves dégâts, mais les responsables ne réagissent pas pour le moment. La colère des villageois magane de terrain. Personne ne se soucie d’eux. Le spectre des intempéries de février 2011 reste toujours vivace dans les esprits de tous les Kabyles. « Les autorités se manifestent juste lors des campagnes électorales. Ou est l’Etat ? », se demande avec colère un villageois d’Ath Mendès que nous avons contacté par téléphone ce matin. Toujours dans la même région, un gigantesque glissement de terrain menace sérieusement plus de 200 habitation à Aïn Zaouia. la situation est alarmante dans la région.
A Aït Aïssa Mimmou, 20 km au nord de Tizi Wezzu, un autre glissement de terrain a provoqué des dégâts matériels importants au niveau de village d’Ath Brahem. Même topo. Les villageois sont laissés pour compte. D’autres régions et villages de Tizi Wezzu sont menacés par des catastrophes naturelles en ce moment. 
Saïd F.

Aucun commentaire: