Accueil

mardi 17 février 2015



Incroyable dérapage! L’histoire de cette vidéo de “Demande de mariage dans une université algérienne”, qui circule massivement sur YouTube et les réseaux sociaux en Algérie, vire au cauchemar ces dernières heures. Un véritable cauchemar pour ce jeune couple qui est exposé, aujourd’hui, à des pressions et des harcèlements inqualifiables. 
“Le couple de Bastos”, du surnom du campus de l’université de Tizi-Ouzou, vit depuis la diffusion de cette vidéo au rythme des menaces et de la pression sociale. Et pourtant, le jeune homme et la jeune fille n’ont jamais voulu jouer les stars ! Ils n’ont jamais souhaité afficher leur relation amoureuse. Que s’est-il donc passé ? Pour en savoir plus, Algérie-Focus s’est rapproché de plusieurs étudiants de l’université de Tizi-Ouzou,  proches et amis de ce couple objet de toutes les spéculations.
université, il ne s’agit même pas d’une demande de mariage en public. Un étudiant a juste voulu faire la surprise à sa copine au lendemain de la Saint-Valentin, le 15 février dernier, en lui faisant un cadeau. Il a organisé une mise en scène pour surprendre sa petite amie. Mais, il n’a jamais été question de filmer ce geste d’amour. Des badauds ont réalisé une vidéo pour la diffuser ensuite, sans demander l’autorisation de ce couple, sur Youtube. En quelques heures, la vidéo se propage comme une traînée de poudre. Et depuis, les ennuis ne s’arrêtent pas pour ce couple: Menaces, insultes et agressions verbales ! Un enfer ! “Nous demandons aujourd’hui aux médias de cesser d’instrumentaliser nos amis pour raconter leur histoire. Respectez leur intimité. Ils n’ont pas demandé à être filmés. Leur intimité a été violée et aujourd’hui, ils courent de graves dangers”, confie un étudiant de l’université de Tizi-Ouzou joint par téléphone.
“Ce n’est pas une demande de mariage ! Il ne s’est rien passé d’extraordinaire ! C’est juste l’histoire d’un étudiant qui a voulu dire Je t’aime à l’amour de sa vie. Ça s’arrête là”, nous apprend un ami de ce couple qui demande aux internautes de cesser leur harcèlement et leurs campagnes de dénigrement. “Ils mettent ainsi en danger deux innocents”, prévient enfin notre interlocuteur.
- See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2015/02/video-harcele-et-menace-pour-avoir-dit-simplement-je-taime-a-sa-copine/#sthash.TtuEZkS8.dpuf

Aucun commentaire: