Accueil

dimanche 29 mars 2015

Dans le but d’effacer de la mémoire les anciens combattants Kabyles
ALGÉRIE (Tamurt.info ) - L’ingratitude et le mépris du régime d’Alger envers les Kabyles est sans limite. Une décision officieuse confirme la détermination du régime d’Alger d’effacer complètement de la mémoire les anciens maquisards Kabyles, qui ont pourtant sacrifié leur vie pour la libération de toute l’Algérie.
29/03/2015 - 00:30 mis a jour le 28/03/2015 - 20:45 par Saïd F
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
Il s’agit de la suspension « illimitée » de l’appellation des rues et des établissements publics au nom des anciens maquisards tombés au champ d’honneur durant la guerre de libération nationale.
Des maires de Tizi Wezzu font des mains et des pieds pour immortaliser des écoles, des établissements scolaires et des rues au nom de nombreux révolutionnaires Kabyles, mais ils butent devant le niet de l’administration.
Des collèges ou lycées, par exemple, construits durant des années 1980, portent à ce jour la nomination de « CEM nouveau », « Le nouveau lycée », etc. Le pouvoir, manifestement, veut à jamais bannir le courage des Kabyles. Une haine qui en dit long sur la vraie nature du colonisateur d’Alger qui n’a rien à envier à celui combattu entre 1954 et 1962.
Pourquoi laisser des dizaines de boulevards, d’écoles, d’hôpitaux sans appellation alors que les demandes des élus locaux affluent de partout et une bonne partie des héros de la révolution ne sont même pas connus au niveau de leur village.
Saïd F.

Aucun commentaire: