Accueil

samedi 4 avril 2015

Le système fasciste de l'Algérie arabobaathiste massacre la Kabylie | Tamurt.info

Le système fasciste de l'Algérie arabobaathiste massacre la Kabylie | Tamurt.info



Quel avenir pour la Kabylie ?
L'Algérie n'emploie pas de bombe atomique contre le peuple et pays kabyle ! Aux oreilles des diplomaties occidentales, ne sonne que la bombe iranienne. L' une des bombes les plus silencieuses, sans poussière ni champignon est l'arabisation du pays kabyle. La dékabylisation de la nation kabyle enfonce ses racines de plus en plus dans l'âme d'un des plus vieux peuples méditerranéens.
04/04/2015 - 09:00 mis a jour le 04/04/2015 - 17:36 par Hsen Ammour
Cette réalité tragique programmée par le système fascisant d’Alger, agissant en mercenaire des pays du Golfe arabe, ne fait même pas froncer les sourcils de la gauche ou des progressistes européens. Les kabyles en France, pourtant plus nombreux que les citoyens juifs français, n’arrivent pas à défendre leur pays kabyle. 
Il est vrai que les services coloniaux arabobaathistes d’Alger, aidés par la majorité de la presse française, sont maîtres dans la manipulation de la diaspora kabyle. Nos amis européens ( et oui dans le peuple européen, nous avons des amis !) sont souvent surpris que le système araboislamiste algérien puissent coloniser une vieille Nation, telle que la Kabylie.
Le mensonge de la presse française sur l’arabité de l’Algérie, repris même par la presse européenne est difficile à digérer pour les kabyles conscients de leur disparition prochaine. Idir et les autres artistes pro algériens auront beau crier leur algerianité, le système algérien a une seule réponse : si vous voulez être des algériens, reniez votre kabylité et Constantine est la capitale de la culture arabe et non amazigh !
Le colonialisme araboislamiste a parlé !
Les kabyles qui chantent et dansent dans les télévisions et les festivités du système rappellent l’esclavage des noirs aux USA. Ceux-ci étaient tolérés pour monter et chanter sur scène, mais étaient interdits en tant que clients et consommateurs dans la salle !
Aux kabyles et autres amazighs qui montent sur le manège du club d’ Oujda, vous n’allez récolter que mépris et être jetés aux fauves du cirque par ceux-là même que vous auriez servi.

Aucun commentaire: