Accueil

mardi 28 mai 2013

La Kabylie s'invite en Saarland, Allemagne | Tamurt.info - Votre lien avec la Kabylie

Tadukli talmnit-taqvaylit (DKF) au carrefour des cultures
Pour DKF Tadukli Talmanit Taqvaylit c’etait un événement qu’il fallait absolument exploiter pour vulgariser la Kabyle et son peuple dans tous les domaines : géographie, peuple, langue, culture, histoire, avenir, etc…
29/05/2013 - 00:39 mis a jour le 29/05/2013 - 01:33 par Ahmed Amrioui
Tous les deux ans, la ville de Zweibrücken dans le Land de la Rhénanie Palatinat, appelée communément « la Ville des Roses de l’Europe », organise une rencontre à caractère culturel où plusieurs nations, dont la Kabylie, sont représentées.
Les démarches de l’association pour participer à cet événement bi-annuel ont commencé depuis longtemps et l’organisateur, convaincu d’une certaine particularité de DKF, a même attribué un emplacement des plus favorisés pour le stand Kabyle.
Cette manifestation où se côtoyaient, européens, asiatiques, africains et sud-américains a drainé cette année une foule très nombreuse et de tout âge. Les milliers de visiteurs étaient tous curieux de faire connaissance avec les autres peuples du monde, de les approcher et de leur parler.
Le stand kabyle de par ses belles couleurs, les objets exposés et le style d’exposition, était celui qui attirait de loin la vue du visiteur et qui a été le plus filmé et photographié.
En effet, aucun membre de l’association "DKF" ne s’attendait à autant de questions sur la Kabylie de la part des visiteurs. Dans la plupart des cas, c’est le mot « KABYLE » qui chatouillait la curiosité du publique.
Les membres de l’association DKF ont présenté le stand de sorte qu’il reflète la Kabylie dans toutes ses composantes. Ainsi le public a pu admirer la poterie, le bijou, la robe kabyle et bien d’autres objets de la fabrication manuels.
La question la plus posée était Was ist die Kabylei ? ( c’est quoi la Kabylie ?)
Dès qu’une réponse succincte, souvent géographique, est donnée, c’est la longue discussion qui souvent aboutie sans qu’on le veuille sur des questions à caractère politique ayant trait à la relation entre l’Algérie et la Kabylie.
Certains visiteurs apparemment très intéressés par le sujet sont même revenus plus tard pour poser encore plus de questions et mieux comprendre l’histoire et le combat de la Kabyle.
Beaucoup d’Allemands avaient avoué que le cas kabyle est intéressant et triste en même temps.
En dehors des questions réponses et la littérature distribuée gratuitement concernant la Kabylie, il y a eu naturellement quelques admirateurs et beaucoup d’admiratrices de l’artisanat Kabyle.
Dans la presse allemande, de la Rhénanie Palatinat, du lundi, c’est surtout le volet « informations » sur la Kabylie qui a inspiré les journalistes.
Ahmed Amrioui, Zweibrücken, Allemagne, pour Tamurt.info

Aucun commentaire: