Accueil

jeudi 11 septembre 2014

Retour sur événement | Tamurt.info

Rassemblement des souverainistes amazighs le 30 aout à Tizi Ouzou :

Retour sur événement

Contribution de Chabane Y.
Nombre de commentaires et de questionnements parviennent, ces derniers temps, au MAK via ses structures locales et ses organes de presse. En plus des sujets habituels comme les concepts autonomie/autodétermination, cette année l'intérêt des gens s'élargit en cercles concentriques.
12/09/2014 - 00:05 mis a jour le 12/09/2014 - 07:37 parChabane Y.
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
"Il était moins dangereux de se dire berbériste à l’époque de la présence française qu’à l’heure de l’Algérie arabe. Car ceux qui combattaient le berbérisme alors -toujours au nom de l’arabisme- ont aujourd’hui la possibilité de faire du mal. Et ils ne s’en privent pas." Mohand Aarav Bessaoud (Heureux les martyrs qui n’ont rien vu)
Nombre de commentaires et de questionnements parviennent, ces derniers temps, au MAK via ses structures locales et ses organes de presse. En plus des sujets habituels comme les concepts autonomie/autodétermination, cette année l’intérêt des gens s’élargit en cercles concentriques, surtout depuis le rassemblement de soutien au peuple du Mzab le 30 août dernier à Tizi Ouzou. Il faut dire que quelque chose s’est passé depuis, dans l’agora et aussi dans les têtes des gens.
Le "peuple séparatiste" kabyle (1), après le massacre de ses enfants par l’Etat arabe d’Algérie, a enfanté le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, mouvement très vite indexé comme nuisible tout comme le peuple qui l’a enfanté. On en a l’habitude, me diriez-vous. Le problème est que le qualificatif de séparatiste et de menace pour "l’unité nationale", - comme s’il existait une nation algérienne- était jusqu’à ce jour partagé par beaucoup de ces Algériens si différents qu’ils en sont devenus insensibles aux massacres d’une partie d’entre eux par une autre partie. Massacres nombreux il faut dire, surtout depuis 62, date qui a donné le droit aux algériens arabes de massacrer ceux qui ne sont pas arabes. Car depuis cette date, le Nord-Africain a changé de main. L’Européen évacué a passé le relais à l’Asiatique, civilisateur comme lui, pour s’occuper de l’indigène. Et, par Allah, l’asiatique ne s’en prive pas. 
Mais revenons à nos chameaux, pardon à nos moutons.
Les Mozabites, musulmans pratiquants, se réveillent un jour de leur torpeur religieuse par le bruit de la haine de leur coreligionnaires. Ils sont massacrables ces Mozabites ! Qu’on en juge : paisibles jusqu’à la moelle, honnêtes, travailleurs, beaux dans leurs costumes traditionnels, on comprend qu’ils dérangent. Ils dérangent tellement que même les forces de l’ordre et de sécurité algériennes s’y sont investies à fond contre eux. Vu de chez moi, on a l’impression que le calendrier a fait un come-back au Mzab, on se croirait en 2001 là-bas. Le printemps...
Les bruits de l’injustice, on le sait, réveillent les morts. Réveille les morts aussi la voix de la fraternité. 
Les Mozabites se sont réveillés. Mieux vaut tard que jamais. Ce qui est sûr - en tous cas on le souhaite", c’est que le réveil sera définitif. Plus rien ne sera comme avant au Mzab.
Le rassemblement de soutien au peuple mozabite du 30 août à Tizi Ouzou a consacré ce réveil, il a fait plus : il a scellé pour l’avenir l’union sacrée des peuples amazigh. Car, comme deux font toujours trois, les Chaouis aussi se sont invités à la table commune. Revoilà donc la famille de nouveau réunie.
En somme, et c’est une réplique aux algériens jaloux d’une unité nationale qui n’a jamais existé, les peuples séparatistes et les mouvements séparatistes peuvent aussi être -c’est leur vocation- des traits d’union, des faiseurs d’unité pour les peuples. Et tant pis pour les non-séparatistes.
Chabane Y.
(1) : L’expression "peuple séparatiste" est une invention 100% bambara. Elle fait partie des conneries nationales jalousement gardées dans certains pays ancrés dans le sous-développement (http://maliactu.net/mali-le-mnla13eme-membre-dun-bloc-separatiste-international).

Aucun commentaire: